Au revoir et Merci !

Chers paroissiens,

Chers amis,

Le temps de mon départ de l’Unité pastorale Notre-Dame des Blés d’or est arrivé. C’est donc avec beaucoup d’émotions que je rédige ces quelques lignes pour vous dire au revoir. Mais que pourrais-je vous dire au bout de dix années passées au milieu de vous ? Ce furent les plus belles années de ma vie, la moitié, en fait, de mes années de ministère sacerdotal.

Avec vous, j’ai appris à être davantage prêtre et à exercer la charge du curé de l’Unité pastorale. Vous m’avez beaucoup appris, beaucoup aidé. C’est ensemble que nous avons vécu, réalisé, bâti des activités, des projets, des services, en y faisant participer le plus de gens possible. Il me semble même que c’est vous qui avez fait le principal, mon rôle consistant à soutenir, encourager ou accompagner vos initiatives. J’ai eu beaucoup de joie à vous servir. Il me semble que j’ai reçu plus que j’ai donné. Oui, je voudrais tellement remercier chacun de vous personnellement et vous dire combien j’ai été heureux d’être avec vous, auprès de vous. Mais cela n’est pas possible.

 Je garderai ainsi un souvenir ému du temps passé dans l’Unité Notre-Dame des Blés d’or à vos côtés, mais plus que tout, je conserverai cette profonde amitié qui s’est forgée entre nous au fil du temps. Je ferai mémoire de tout ce que Dieu a fait et fait pour nous car, comme aime le rappeler notre Pape François, la mémoire qui « vient du cœur est une grâce de l’Esprit Saint », et « ouvre le cœur à l’espérance pour l’avenir ». 

Les pasteurs changent. Un prêtre passe. Un autre arrive. Ils sont différents les uns des autres. Mais le Christ demeure, et c’est toujours le même Seigneur. L’appui de nos vies, c’est le Christ. Nous savons, nous les prêtres, que nous ne sommes pas propriétaires de ce qui nous est confié. Il nous faut un jour partir et remettre à d’autres ce que nous aimons. C’est l’occasion de nous rappeler que nous ne sommes que des serviteurs inutiles, et que, ce qui compte, c’est ce que Dieu fait. Saint Paul écrivait que l’un sème, l’autre arrose, mais c’est Dieu qui donne la croissance. Ainsi, en est-il d’un curé.

Je suis passé parmi vous toutes ces années, mais notre Unité pastorale est vivante et en santé. Elle poursuivra sa vie et sa mission. Je pars donc confiant, je sais que ceux qui viendront après moi vous aideront à poursuivre le chemin avec Dieu.

 Un curé ne fait jamais l’unanimité. Avec mes forces et mes faiblesses, j’ai essayé de faire de mon mieux. J’aurais pu faire beaucoup mieux. Alors pour tout ce que j’ai mal fait ou ce que je n’ai pas fait ou si, de quelque manière, j’ai pu vous blesser ou vous contrarier, je vous en demande sincèrement pardon…

Je pars avec le souvenir de tous vos visages et le cœur rempli de tous ces moments passés ensemble. Je continuerai à porter chacun dans la prière. Il est certain qu’un lien vital, essentiel ne cessera de toujours nous unir : le Christ, qui est notre vie. Encore merci pour tout ce que vous m’avez donné, je compte sur vos prières.

Vous le savez, dans les mois à venir, je ne serai pas sans travail, je vais rejoindre une autre Unité pastorale. Vous serez toujours les bienvenus à la cure où j’habiterai.

 Merci spécialement à tous mes collaborateurs les plus proches, ains qu’à mes confrères prêtres du doyenné – sans oublier les diacres et laïques – pour tout ce que nous avons pu partager et construire. Au cours de ces dix années, j’ai eu l’occasion de côtoyer plusieurs habitants de nos villages : merci pour la richesse de nos rencontres. J’ai aussi eu de nombreux contacts avec les autorités et plusieurs services de nos communes (Berloz, Faimes et Geer) : je les remercie pour leur ouverture et pour l’esprit de collaboration dans lequel nous avons pu travailler.

 Enfin, merci, merci, merci pour tout. Que le Seigneur vous garde précieusement dans son Amour. Qu’il veille sur mon successeur et sur vous tous ! Et que chaque Eucharistie dominicale continue d’être de belles retrouvailles autour du Seigneur Jésus, notre Pain de Vie.

Bonne route avec le nouveau curé que notre Evêque vous donnera.

Daniel, votre curé partant.

 

 

Nous vous souhaitons la bienvenue sur le site du F’aimons Nous.

Ce site représente la communauté paroissiale de FAIMES.
La commune de FAIMES s’étend sur les villages de Aineffe, Borlez, Celles, Les Waleffes et Viemme.
Vous pourrez y trouver toutes les activités qui se passent  dans notre paroisse ainsi que divers services.
D’avance nous vous remercions pour votre visite.

L’équipe de rédaction

Trésorière : France COLLIN , rue de Borlez, 13,  LES WALEFFES  019567436

Robert COUNE,  rue E.Vandervelde, 69 , BORLEZ 019566164

Secrétaire : Marie GOEFF-DELCHAMBRE, rue E. Vandervelde, 41, BORLEZ  0476924721

Angélique DERCLAYE, rue de Huy, 248, VIEMME   019587680

Editeur responsable : Henri DERROITTE, rue de Fallais, 30, VIEUX-WALEFFE

Administrateur du site : Jean-Louis GEORGE, rue St Georges, 8, VIEMME  019328515

Delphine LALLEMAND, rue des Stappes, 179, SERAING 0473847818

Philippe LEGLISE, rue Ste Anne, 5,  CELLES  019332418

Claire LIENART, rue Georges Berotte, 24, BORLEZ 019327058

Koenraad NIJSSEN, rue Cortil Jonet, 19,  BORLEZ 019545603

Franco SLAVIERO,  rue des champs, 5,  CELLES  019328919